Ce blog est celui de l'émission radiophonique Culture Prohibée. Produite et animée par les équipes des Films de la Gorgone et de Radio Graf'Hit, elle vous invite, chaque semaine, à découvrir divers aspects de la contre-culture à travers des émissions thématiques (le mouvement beatnik, le polar, la presse cinéma, le rock alternatif, le giallo, etc.) et des rencontres passion-nantes (interviews de Dario Argento, Bertrand Tavernier, Philippe Nahon, Costa-Gavras, etc.). Culture Prohibée est une émission hebdomadaire d'une heure diffusée le mardi à 17H sur les ondes de Radio Graf'Hit (rediffusions le samedi à 10H et le dimanche à 23H). L'émission est également diffusée sur d'autres antennes : Radio Active 100 FM à Toulon, Radio Ballade à Espéraza, Radio Béton à Tours, Booster FM à Toulouse, C'rock Radio à Vienne, Radio Valois Multien à Crépy en Valois , Résonance à Bourges et Radio Panik à Bruxelles.
Ce blog constitue un complément à l'émission en vous proposant des interviews inédites, des prolongements aux sujets traités à l'antenne ainsi qu'un retour détaillé sur les sorties DVD et bouquins que nous abordons "radiophoniquement". Autre particularités du blog, vous fournir le sommaire détaillée ainsi que la playlist de chaque émission. Pour plus d'infos, vous pouvez vous connecter sur le FB de l'émission en cliquant ici.
Vous pouvez écouter et télécharger l'émission sur le site des Films De La Gorgone.

dimanche 3 octobre 2021

Le 5 octobre 20H à la Salle Saint Gobain, ciné-club de la Ville de Thourotte, en partenariat avec Les Films de la Gorgone, avec un hommage à Jean-Paul Belmondo : projection de Les Copains du dimanche (1957), film d’Henri Aisner et premier grand rôle de Bébel !


La Ville De Thourotte organise son ciné-club mensuel (Tarifs : 4€ / 3€ pour les moins de 16 ans). Au programme, ce 5 octobre à 20H00 à la Salle Saint-Gobain (à une heure de Paris et de Lille, pour le trajet cliquez ici), Les Copains du dimanche (1957), un film français d’Henri Aisner (cf. extrait ci-dessous). Ce long-métrage est sélectionné par Les Films de la Gorgone, association soutenue par Le Conseil Départemental de l'Oise.


Le pitch : Passionnés d'aviation et galvanisés par deux de leurs copains plus audacieux encore, des ouvriers cristallisent leurs rêves sur un vieil appareil. À force de persévérance, de passion et de patience, en dépit des coups du sort, ils vont parvenir à le remettre à neuf et à voler.

Le bonus : Le 6 septembre 2021, à l’âge vénérable de 88 ans, s’est éteint l’une des rares stars populaires française capable de fédérer les cinéphiles et le grand public : Jean-Paul Belmondo. Star connue dans le monde entier, bien qu’il n’ait jamais eu de carrière internationale, Jean-Paul Belmondo est prisé des amateurs de cinéma populaire, en particulier grâce à ses talents de cascadeur. Dans de nombreux films à succès, il a enchaîné les pirouettes les plus dangereuses, de L’Homme de Rio (Philippe de Broca – 1964) à L’As des as (Gérard Oury – 1982) en passant par Peur sur la ville (Henri Verneuil – 1976). Parallèlement à tous ses succès au box-office, Bébel a joué dans nombre de films d’auteur comme, entre autres, A bout de souffle (Jean-Luc Godard – 1960), Léon Morin, prêtre (Jean-Pierre Melville – 1961) et Stavisky… (Alain Resnais – 1974). Pour lui rendre hommage, nous avons sélectionné le premier film dans lequel il apparaît en 1957, le méconnu Les Copains du dimanche d’Henri Aisner.

Le super bonus : Ce film produit par la CGT, qui défend le rôle primordial des comités d’entreprise, est méconnu car, bien que montré au printemps 1957 à Paris et destiné à un large public, il a subi la pression du syndicat des producteurs qui en ont empêché la sortie. Il a seulement été diffusé en Allemagne de l'Est le 25 mars 1958 et à la télévision française le 2 juillet 1967. Il met en avant une facette méconnue de Jean-Paul Belmondo : son engagement syndical. Son militantisme, mai aussi le reste de sa filmographie, seront au cœur des débats animés par le critique de cinéma Jérôme Pottier, rédacteur en chef de l’émission Culture Prohibée et directeur de rédaction de Prime Cut (éditée par The Ecstasy of Films), nouvelle revue de cinéma. Venez nombreux pour rendre hommage au magnifique Jean-Paul Belmondo, vous ne le regretterez pas !!!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire