Ce blog est celui de l'émission radiophonique Culture Prohibée. Produite et animée par les équipes des Films de la Gorgone et de Radio Graf'Hit, elle vous invite, chaque semaine, à découvrir divers aspects de la contre-culture à travers des émissions thématiques (le mouvement beatnik, le polar, la presse cinéma, le rock alternatif, le giallo, etc.) et des rencontres passion-nantes (interviews de Dario Argento, Bertrand Tavernier, Philippe Nahon, Costa-Gavras, etc.). Culture Prohibée est une émission hebdomadaire d'une heure diffusée le mardi à 17H sur les ondes de Radio Graf'Hit (rediffusions le samedi à 10H et le dimanche à 23H). L'émission est également diffusée sur d'autres antennes : Radio Active 100 FM à Toulon, Radio Ballade à Espéraza, Radio Béton à Tours, Booster FM à Toulouse, C'rock Radio à Vienne, Radio Valois Multien à Crépy en Valois , Résonance à Bourges et Radio Panik à Bruxelles.
Ce blog constitue un complément à l'émission en vous proposant des interviews inédites, des prolongements aux sujets traités à l'antenne ainsi qu'un retour détaillé sur les sorties DVD et bouquins que nous abordons "radiophoniquement". Autre particularités du blog, vous fournir le sommaire détaillée ainsi que la playlist de chaque émission. Pour plus d'infos, vous pouvez vous connecter sur le FB de l'émission en cliquant ici.
Vous pouvez écouter et télécharger l'émission sur le site des Films De La Gorgone.

vendredi 15 novembre 2019

Le 3 décembre 20H à la Salle Saint Gobain (Thourotte-60150) : Ciné-club des Films de la Gorgone avec la projection de Le Château de Cagliostro (1979), film d’animation japonais d’Hayao Miyazaki


La Ville De Thourotte organise son ciné-club mensuel (Tarifs : 4€ / 3€ pour les moins de 16 ans). Au programme, ce 3 décembre à 20H00 à la Salle Saint-Gobain (à une heure de Paris et de Lille, pour le trajet cliquez ici), Le Château de Cagliostro (1979), un classique du film d’animation japonais signé par le Maître Hayao Miyazaki. Ce long-métrage est sélectionné par Les Films de la Gorgone (association soutenue par le Conseil Départemental de l'Oise).


Le pitch : En 1968, Edgar de la Cambriole, petit-fils et successeur du célèbre gentleman cambrioleur Gaspard de la Cambriole (Arsène Lupin), parvient à dérober le contenu du coffre-fort du casino de Monte-Carlo à bord d'une Fiat 500, accompagné de son compère Jigen. L'euphorie des deux amis face à cette réussite laisse place au désarroi lorsqu'ils réalisent que l’argent est de la « goat monnaie », des faux billets particulièrement bien imités. Edgar décide de mettre le nez dans les affaires du comte de Cagliostro, régent de la principauté du même nom, qu’il soupçonne d’être à la tête du réseau de faux-monnayage. Alors qu'ils se sont infiltrés déguisés dans le micro-État, ils voient passer en trombe une demoiselle en robe de mariée, poursuivie par des hommes armés.


Le Bonus : Le Château de Cagliostro est une date dans l’histoire du cinéma d’animation car c’est le premier film du grand Hayao Miyazaki en tant que réalisateur pour le grand écran. Le fondateur du mythique Studio Ghibli, auteur de nombreux chefs d’œuvres (Porco Rosso, Le Voyage de Chihiro, Le Vent se lève), a également participé à l’élaboration du script et des dialogues, au design et au storyboard du Château de Cagliostro. Inconnu en Occident jusqu’à la sortie internationale de Princesse Mononoké en 1999, Miyazaki explore souvent les mêmes thèmes, la relation de l’humanité avec la nature, l’écologie et la technologie, ainsi que la difficulté de rester pacifiste dans un monde en guerre. Les protagonistes de ses films sont le plus souvent de jeunes filles ou femmes fortes et indépendantes, et les « méchants » ont des qualités qui les rendent moralement ambigus. Aujourd’hui reconnu comme un immense cinéaste, Miyazaki ne cesse de repousser sa retraite. Cet éternel jeune homme de 78 ans travaille actuellement sur un nouveau long-métrage.


Le Super Bonus : Le Château de Cagliostro fait partie intégrante de la série Lupin III, un manga écrit et illustré par Monkey Punch. Le personnage principal, Arsène Lupin III, est inspiré du héros de Maurice Leblanc, le gentleman-cambrioleur Arsène Lupin, dont il est supposément le petit-fils. En tant que gentleman-cambrioleur, Lupin III prévient immanquablement les propriétaires de ses futurs larcins par une carte. La popularité de la série manga a conduit à l’adapter en série d'animation, Edgar de la Cambriole. Un premier film, Edgar de la Cambriole : Le Secret de Mamo réalisé par Sōji Yoshikawa, sort le 16 décembre 1978 puis c’est Le Château de Cagliostro, dans lequel Lupin est transformé par Miyazaki en héros plus vertueux. Pour vous rendre sur la page FB de l'événement, cliquez sur ce lien. La soirée sera animée par le critique de cinéma Jérôme Pottier (Distorsion, Culture Prohibée), le dernier ouvrage qu'il a coécrit, Les Westerns de Marvin H Albert au cinéma (Artus Films), est disponible en librairie. Venez nombreux pour voir ce chef-d’œuvre de l’animation sur grand écran, vous ne le regretterez pas !!!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire