Ce blog est celui de l'émission radiophonique Culture Prohibée. Produite et animée par les équipes des Films de la Gorgone et de Radio Graf'Hit, elle vous invite, chaque semaine, à découvrir divers aspects de la contre-culture à travers des émissions thématiques (le mouvement beatnik, le polar, la presse cinéma, le rock alternatif, le giallo, etc.) et des rencontres passion-nantes (interviews de Dario Argento, Bertrand Tavernier, Philippe Nahon, Costa-Gavras, etc.). Culture Prohibée est une émission hebdomadaire d'une heure diffusée le mardi à 17H sur les ondes de Radio Graf'Hit (rediffusions le samedi à 10H et le dimanche à 23H). L'émission est également diffusée sur d'autres antennes : Radio Active 100 FM à Toulon, Radio Ballade à Espéraza, Radio Béton à Tours, Booster FM à Toulouse, C'rock Radio à Vienne, Radio Valois Multien à Crépy en Valois , Résonance à Bourges et Radio Panik à Bruxelles.
Ce blog constitue un complément à l'émission en vous proposant des interviews inédites, des prolongements aux sujets traités à l'antenne ainsi qu'un retour détaillé sur les sorties DVD et bouquins que nous abordons "radiophoniquement". Autre particularités du blog, vous fournir le sommaire détaillée ainsi que la playlist de chaque émission. Pour plus d'infos, vous pouvez vous connecter sur le FB de l'émission en cliquant ici.
Vous pouvez écouter et télécharger l'émission sur le site des Films De La Gorgone.

mercredi 16 janvier 2019

Le 5 février à 20H à la Salle Saint Gobain (Thourotte-60150) : Ciné-club avec la projection de Les 400 coups (1959) un drame de François Truffaut


La Ville De Thourotte organise son ciné-club mensuel (Tarifs : 4€ / 3€ pour les moins de 16 ans). Au programme, ce 5 février à 20H00 à la Salle Saint-Gobain (à une heure de Paris et de Lille, pour le trajet cliquez ici), Les 400 coups (1959) un drame de François Truffaut sélectionné par Les Films de la Gorgone (association soutenue par le Conseil Départemental De L'Oise).


Le pitch : Antoine Doinel est un jeune garçon attachant mais un peu dissipé. Il a, avec ses parents, des relations compliquées. A l’école, ça ne se passe pas très bien avec son instituteur, plutôt autoritaire. Alors, Antoine se met à commettre des petits larcins, jusqu’à la bêtise de trop.


Le Bonus : Premier film de François Truffaut et de ce qui sera appelé la Nouvelle Vague, Les 400 coups est un énorme succès qui révèle le jeune réalisateur au grand public. Quatre autres films viendront par la suite compléter la saga Antoine Doinel, toujours interprété par Jean-Pierre Léaud : Antoine et Colette (segment du film à sketches L'Amour à 20 ans) en 1962, Baisers volés en 1968, Domicile conjugal en 1970 et L'Amour en fuite en 1979.


Le Super Bonus : Avec Les 400 coups, Truffaut, critique aux Cahiers du cinéma, grand admirateur d’Hitchcock avec lequel il a réalisé un extraordinaire livre d’entretiens, signe un premier film faussement léger. Réalisé en décors réels, le long-métrage est perçu comme une véritable révolution lors de sa sortie. Pour vous rendre sur la page FB de l'événement, cliquez sur ce lien. La soirée sera animée par le critique de cinéma Jérôme Pottier (Distorsion, Culture Prohibée), le dernier ouvrage qu'il a coécrit, " Le cinéma français c’est de la merde! Volume III " (Editions Zantrox), vient de sortir en librairie. Venez nombreux pour voir ce film emblématique de la Nouvelle Vague, vous ne le regretterez pas !!!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire