Ce blog est celui de l'émission radiophonique Culture Prohibée. Produite et animée par les équipes des Films de la Gorgone et de Radio Graf'Hit, Culture Prohibée vous invite, chaque semaine, à découvrir divers aspects de la contre-culture à travers des émis-sions thématiques (le mouvement beatnik, le polar, la presse cinéma, le rock alternatif, le giallo, etc.) et des rencontres passion-nantes (interviews de Dario Argento, Bertrand Tavernier, Philippe Nahon, Costa-Gavras, etc.). Culture Prohibée est une émission hebdomadaire d'une heure diffusée le mardi à 17H sur les ondes de Radio Graf'Hit (rediffusions le samedi à 10H et le dimanche à 23H), une radio compiègnoise (Oise) du Réseau Ferarock. L'émission est également diffusée sur d'autres antennes : Radio Active 100 FM à Toulon, Radio Ballade à Espéraza, Radio Béton à Tours, Clin D'Oeil FM à Sophia-Antipolis, C'rock Radio à Vienne, Radio Valois Multien à Crépy en Valois et Radio Panik à Bruxelles.
Ce blog constitue un complément à l'émission en vous proposant des interviews inédites, des prolongements aux sujets traités à l'antenne ainsi qu'un retour détaillé sur les sorties DVD et bouquins que nous abordons "radiophoniquement". Autre particularités du blog, vous fournir le sommaire détaillée ainsi que la playlist de chaque émission. Pour plus d'infos, vous pouvez vous connecter sur le FB de l'émission en cliquant ici.
Vous pouvez écouter et télécharger l'émission sur le site des Films De La Gorgone.

samedi 25 mars 2017

Evénement le 4 avril 20H00 à la Salle Saint Gobain de Thourotte : Au programme du ciné-club des Films De La Gorgone le thriller culte Blow Out (1981) de Brian De Palma



Les Films de la Gorgone (l'association spécialisée dans l’audiovisuel qui coproduit Culture Prohibée avec le soutien du Conseil Départemental De L'Oise) et le service culturel de La Ville De Thourotte organisent leur ciné-club mensuel (Tarifs : 4€ / 3€ pour les moins de 16 ans). Au programme, ce 4 avril à 20H00 à la Salle Saint-Gobain de Thourotte (à une heure de Paris et de Lille, pour le trajet cliquez ici), Blow Out (1981), un classique du thriller réalisé par Brian De Palma.



Le pitch : Preneur de son, Jack Terry enchaîne les séries Z. Une nuit où il enregistre des sons d’ambiance, il assiste à un accident de voiture et sauve la vie de Sally, sa passagère. À l’hôpital, l’identité du conducteur décédé crée la stupeur : il s’agit du gouverneur Mc Ryan, politicien pressenti pour être le prochain Président des Etats-Unis. Désormais persuadé qu’on a tiré sur la voiture, Jack réécoute de façon obsessionnelle les bandes de l’enregistrement…



Le Bonus : Avec Blow Out, De Palma reprend le thème de la machination d'Obsession en partant, cette fois-ci, du postulat de Blow-up d'Antonioni. Cependant, pour Travolta, il ne s'agit plus, comme chez Antonioni, d'agrandir l'image initiale pour mieux la comprendre (blow up signifie agrandir) mais plutôt de la faire exploser (to blow out), la faire éclater en mille morceaux, en mille photogrammes et commencer un travail de montage cinématographique. Le film est sans doute son plus personnel, le réalisateur s’y livre totalement, y compris concernant ses propres angoisses, sa grande paranoïa, il signe ici son chef d’œuvre ultime ! Vous pouvez mater la bande-annonce en cliquant ici.



Le super Bonus : Ce film fût un véritable fiasco lors de sa sortie. John Travolta croyait que Blow Out allait permettre que soit enfin reconnus ses véritables talents d'acteur (et non uniquement de danseur). Il fut tellement déçu par l'échec du film qu'il refusa toutes les propositions de rôle sérieux qu'on lui adressa, y compris quand De Palma lui proposa d'interpréter un certain Tony Montana pour son remake de Scarface (1983). Pour vous mettre l'eau à la bouche, deux conférences sur le film, l'une animée par Dominique Legrand (auteur de Brian De Palma, Le Rebelle Manipulateur-Cerf) qui se regarde en cliquant ici, l'autre animée par le légendaire Jean Douchet (Les Cahiers du Cinéma) qui s'écoute , enfin, voici, en quatre minutes, une bio de De Palma concoctée par Arte et disponible en suivant ce lien, alors, conquis ? Venez nombreux, vous ne le regretterez pas, le débat après le film, animé par le critique Jérôme Pottier (813, Distorsion, Culture Prohibée) autour d'un verre de l'amitié cinéphilique, sera épique !!!


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire