Ce blog est celui de l'émission radiophonique Culture Prohibée. Produite et animée par les équipes des Films de la Gorgone et de Radio Graf'Hit, Culture Prohibée vous invite, chaque semaine, à découvrir divers aspects de la contre-culture à travers des émis-sions thématiques (le mouvement beatnik, le polar, la presse cinéma, le rock alternatif, le giallo, etc.) et des rencontres passion-nantes (interviews de Dario Argento, Bertrand Tavernier, Philippe Nahon, Costa-Gavras, etc.). Culture Prohibée est une émission hebdomadaire d'une heure diffusée le mardi à 17H sur les ondes de Radio Graf'Hit (rediffusions le samedi à 10H et le dimanche à 23H), une radio compiègnoise (Oise) du Réseau Ferarock. L'émission est également diffusée sur d'autres antennes : Radio Active 100 FM à Toulon, Radio Ballade à Espéraza, Radio Béton à Tours, C'rock Radio à Vienne, Radio Valois Multien à Crépy en Valois , Résonance à Bourges et Radio Panik à Bruxelles.
Ce blog constitue un complément à l'émission en vous proposant des interviews inédites, des prolongements aux sujets traités à l'antenne ainsi qu'un retour détaillé sur les sorties DVD et bouquins que nous abordons "radiophoniquement". Autre particularités du blog, vous fournir le sommaire détaillée ainsi que la playlist de chaque émission. Pour plus d'infos, vous pouvez vous connecter sur le FB de l'émission en cliquant ici.
Vous pouvez écouter et télécharger l'émission sur le site des Films De La Gorgone.

dimanche 22 avril 2018

Le 2 mai 20H à la Salle Saint Gobain (Thourotte-60150) : Ciné-club des Films de la Gorgone avec la projection de Laura (1944) un film noir étasunien d’Otto Preminger



Les Films de la Gorgone (l'association spécialisée dans l’audiovisuel qui coproduit Culture Prohibée avec le soutien du Conseil Départemental De L'Oise) et du service culturel de La Ville De Thourotte organisent leur ciné-club mensuel (Tarifs : 4€ / 3€ pour les moins de 16 ans). Au programme, ce 2 mai à 20H00 à la Salle Saint-Gobain de Thourotte (à une heure de Paris et de Lille, pour le trajet cliquez ici), Laura (1944), un film noir étasunien d'Otto Preminger.


Le pitch : Laura, qui travaillait dans la publicité, a été découverte abattue d'une décharge de chevrotine en plein visage dans le hall de son appartement. Le lieutenant McPherson enquête auprès de ses proches, principalement Waldo Lydecker, un journaliste et critique à la plume acide, qui a fait de Laura une femme du monde, et Shelby, un Adonis sans le sou qu'elle devait épouser. Au fil de ses recherches, où il apprend à la connaître au travers des témoignages, de la lecture de ses lettres et de son journal intime, et subjugué par un tableau qui la représente, l'inspecteur tombe sous le charme de la défunte Laura...


Le Bonus : Laura, long métrage qui vous est projeté ce mois-ci, est un grand classique du film noir. A tel point qu’il est inscrit, depuis 1999, au National Film Registry pour être conservé à la Bibliothèque du Congrès des États-Unis en raison de son « importance culturelle, historique ou esthétique ». Produit par Otto Preminger, le film est, initialement, mis en scène par Ruben Mamoulian. Mais, suite à des différends artistiques avec Preminger, le réalisateur du trépidant Le signe de Zorro (1940) est renvoyé. La même mésaventure lui arrivera sur le Cléopâtre de Joseph L. Mankiewicz en 1960. Preminger, à l’époque, est peu connu, c’est Laura qui va le révéler à la critique comme au public. Par la suite, il signera nombre de classiques dont L'Homme au bras d'or (1955) et Exodus (1960). En 1945, le film reçoit l’Oscar de la meilleure photographie (Joseph LaShelle).


Le Super Bonus : Pour vous rendre sur la page FB de l'événement, cliquez sur ce lien. Laura, film noir à la narration ambitieuse, est aussi une œuvre éminemment sensuelle à travers laquelle se révèle une actrice à la beauté incandescente, Gene Tierney. Vous pouvez visionner la bande-annonce de Laura en cliquant ici. La projection sera accompagnée d’un débat animé par le critique de cinéma Jérôme Pottier (Distorsion, Culture Prohibée), le dernier ouvrage qu'il a coécrit, " Le cinéma français c’est de la merde! Volume II " (Editions Zantrox), est toujours disponible en librairie. Venez nombreux voir ce classique du film noir sur grand écran!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire