Ce blog est celui de l'émission radiophonique Culture Prohibée. Produite et animée par les équipes des Films de la Gorgone et de Radio Graf'Hit, Culture Prohibée vous invite, chaque semaine, à découvrir divers aspects de la contre-culture à travers des émis-sions thématiques (le mouvement beatnik, le polar, la presse cinéma, le rock alternatif, le giallo, etc.) et des rencontres passion-nantes (interviews de Dario Argento, Bertrand Tavernier, Philippe Nahon, Costa-Gavras, etc.). Culture Prohibée est une émission hebdomadaire d'une heure diffusée le mardi à 17H sur les ondes de Radio Graf'Hit (rediffusions le samedi à 10H et le dimanche à 23H), une radio compiègnoise (Oise) du Réseau Ferarock. L'émission est également diffusée sur d'autres antennes : Radio Active 100 FM à Toulon, Radio Ballade à Espéraza, Radio Béton à Tours, C'rock Radio à Vienne, Radio Valois Multien à Crépy en Valois , Résonance à Bourges et Radio Panik à Bruxelles.
Ce blog constitue un complément à l'émission en vous proposant des interviews inédites, des prolongements aux sujets traités à l'antenne ainsi qu'un retour détaillé sur les sorties DVD et bouquins que nous abordons "radiophoniquement". Autre particularités du blog, vous fournir le sommaire détaillée ainsi que la playlist de chaque émission. Pour plus d'infos, vous pouvez vous connecter sur le FB de l'émission en cliquant ici.
Vous pouvez écouter et télécharger l'émission sur le site des Films De La Gorgone.

vendredi 24 novembre 2017

Le 5 décembre 20H à la Salle Saint Gobain (Thourotte-60150) : Ciné-club des Films de la Gorgone avec la projection de La vie est belle (1946) comédie dramatique de Frank Capra



Les Films de la Gorgone (l'association spécialisée dans l’audiovisuel qui coproduit Culture Prohibée avec le soutien du Conseil Départemental De L'Oise) et du service culturel de La Ville De Thourotte organisent leur ciné-club mensuel (Tarifs : 4€ / 3€ pour les moins de 16 ans). Au programme, ce 5 décembre à 20H00 à la Salle Saint-Gobain de Thourotte (à une heure de Paris et de Lille, pour le trajet cliquez ici), La vie est belle (1946), une comédie dramatique de Frank Capra..


Le pitch : Le décès de son père oblige un homme à reprendre l'entreprise familiale de prêts à la construction, qui permet aux plus déshérités de se loger. Il entre en conflit avec l'homme le plus riche de la ville, qui tente de ruiner ses efforts. Au moment où il approche de la victoire, il égare les 8 000 dollars qu'il devait déposer en banque. Le soir de Noël, désespéré, il songe au suicide. C'est alors que le ciel dépêche à ses côtés un ange de seconde classe qui, pour gagner ses ailes, va l'aider à sortir de cette mauvaise passe...


Le Bonus : La vie est belle est le long-métrage le plus célèbre de Frank Capra. Pourtant, lors de sa sortie, en 1946, c’est un échec total. C’est d’ailleurs le premier des trois longs métrages qui va mettre en faillite la Liberty Films, compagnie créée par le producteur Sam Briskin et les réalisateurs William Wyler (Ben-Hur-1959), George Stevens (L’homme des vallées perdues-1953) et Frank Capra. Puis, lorsque l’œuvre tombe dans le domaine public, la télé US s’en empare et la rediffuse inlassablement lors de chaque noël. C’est ainsi que La vie est belle se forge une réputation méritée de classique. La vie est belle voit s’opposer deux légendes, la star James Stewart, qui campe le gentil George Bailey, et l’effrayant Lionel Barrymore (La marque du vampire de Tod Browning-1935). Ce dernier compose un savoureux méchant, l’ignoble Henry F. Potter.


Le Super Bonus : Pour vous rendre sur la page FB de l'événement, cliquez sur ce lien. La vie est belle, fable drôle et touchante matinée de fantastique, est un tel chef-d’œuvre qu’il a été évoqué dans un nombre pléthorique de productions. A la télévision, les séries Dallas, Clair de lune, Friends, Supernatural, Les frères Scott, Les Razmoket & NCIS : Enquêtes spéciales ont, entre autre, cité le Capra. Toutefois, c’est dans la série animée Les Simpson que le film est le plus souvent mentionné avec pas moins de dix épisodes qui y font référence. Au cinéma, dans Gremlins (Joe Dante-1984), la maman du héros fait la cuisine tout en regardant, sans pouvoir retenir ses émotions, La vie est belle. Toutefois, le plus bel hommage à ce classique, ainsi qu’à toute l’œuvre de Frank Capra, est signé par les frères Coen en 1994 avec Le grand saut. Vous pouvez visionner la bande-annonce de La vie est belle en cliquant ici.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire