Ce blog est celui de l'émission radiophonique Culture Prohibée. Produite et animée par les équipes des Films de la Gorgone et de Radio Graf'Hit, Culture Prohibée vous invite, chaque semaine, à découvrir divers aspects de la contre-culture à travers des émis-sions thématiques (le mouvement beatnik, le polar, la presse cinéma, le rock alternatif, le giallo, etc.) et des rencontres passion-nantes (interviews de Dario Argento, Bertrand Tavernier, Philippe Nahon, Costa-Gavras, etc.). Culture Prohibée est une émission hebdomadaire d'une heure diffusée le mardi à 17H sur les ondes de Radio Graf'Hit (rediffusions le samedi à 10H et le dimanche à 23H), une radio compiègnoise (Oise) du Réseau Ferarock. L'émission est également diffusée sur d'autres antennes : Radio Active 100 FM à Toulon, Radio Ballade à Espéraza, Radio Béton à Tours, Clin D'Oeil FM à Sophia-Antipolis, C'rock Radio à Vienne, Radio Valois Multien à Crépy en Valois et Radio Panik à Bruxelles.
Ce blog constitue un complément à l'émission en vous proposant des interviews inédites, des prolongements aux sujets traités à l'antenne ainsi qu'un retour détaillé sur les sorties DVD et bouquins que nous abordons "radiophoniquement". Autre particularités du blog, vous fournir le sommaire détaillée ainsi que la playlist de chaque émission. Pour plus d'infos, vous pouvez vous connecter sur le FB de l'émission en cliquant ici.
Vous pouvez écouter et télécharger l'émission sur le site des Films De La Gorgone.

vendredi 14 avril 2017

Evénement le 2 Mai 2017 20H00 à la Salle Saint Gobain de Thourotte : Au programme du ciné-club des Films De La Gorgone le film culte Dragon Inn de King Hu (1967-VOSTF)


Les Films de la Gorgone (l'association spécialisée dans l’audiovisuel qui coproduit Culture Prohibée avec le soutien du Conseil Départemental De L'Oise) et le service culturel de La Ville De Thourotte organisent leur ciné-club mensuel (Tarifs : 4€ / 3€ pour les moins de 16 ans). Au programme, ce 2 mai à 20H00 à la Salle Saint-Gobain de Thourotte (à une heure de Paris et de Lille, pour le trajet cliquez ici), Dragon Inn (1967-Taïwan), un classique du cinéma d'action asiatique réalisé par King Hu.



Le pitch : « Le puissant eunuque Cao Shaoqin sème la terreur parmi son peuple. La police secrète vient d’exécuter le loyal Yu Qian, précepteur du prince et ministre de la Défense, accusé à tort d’avoir aidé des étrangers. Ses trois enfants sont, eux, condamnés à l’exil hors du pays. Mais Cao Shaoqin prévoit en réalité de les exterminer en chemin : il ordonne à ses deux fidèles commandants de préparer une embuscade à l’Auberge du dragon, située près de la frontière. Cet endroit, habituellement désert en la saison, est bientôt envahi par les membres de la police secrète et par de mystérieux combattants, venus protéger les jeunes Yu… »



Le bonus : Réalisé en 1967, Dragon Inn est la première production taïwanaise de King Hu, suite à son départ précipité de Hong Kong où le réalisateur était sous contrat avec la Shaw Brothers. Dans la lignée de son précédent long-métrage, L’Hirondelle d’or (1966), Dragon Inn est un petit bijou de film d’arts martiaux qui permet d’asseoir la réputation de ce cinéaste érudit et perfectionniste qui éleva le genre du wuxia (« film de sabre chinois ») au rang de véritable œuvre d’art. Dragon Inn est une vraie révolution dans le film d’arts martiaux : King Hu se démarque par sa façon de composer un plan, chorégraphier les scènes de combats, trouver les arrangements musicaux qui sonnent juste et manier l’art du dialogue, en s’aventurant parfois sur le terrain inattendu de la comédie.



Le super bonus : En 1971, il réalise A Touch Of Zen qui lui apporte la reconnaissance internationale et avec lequel il remporte le Prix de la commission technique au Festival de Cannes en 1975, une grande première pour un film asiatique. Dragon Inn est le premier gros succès public de King Hu en Asie, il inspirera largement le cinéma asiatique et fera même l’objet de deux remakes par les réalisateurs Raymond Lee et Tsui Hark, avant sa ressortie en salles dans sa sublime version restaurée 4K, celle qui sera proposée dans notre ciné-club. Le film sera accompagné d'un débat autour d'un verre de l'amitié cinéphilique, débat animé par le critique de cinéma Jérôme Pottier (Les Films de la Gorgone/Culture Prohibée/Distorsion), le dernier ouvrage qu'il a coécrit, "Le cinéma Français c'est de la merde !" (Editions Zantrox), est toujours disponible en librairie. Pour achever de vous persuader, matez la bande-annonce, ça s'passe ici !!!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire